Chargement

Comment gérer les données personnelles dans une TPE ?

Posté le : 22/04/2018

La France compte près de 4 millions d’entreprises dont la grande majorité est des microentreprises. Leurs dirigeants peuvent se sentir assez démunis face à la nouvelle réglementation sur la protection des données. Le guide pratique élaboré par la CNIL et Bpifrance met l’entrepreneur au centre de la mise en œuvre du RGPD et organise de manière simple les actions à mettre en œuvre pour se conformer au règlement européen. Au-delà de cet objectif de conformité, il permet à l’entrepreneur d’organiser la valorisation des données de l’entreprise, au service de son développement.
Les TPE et les PME, pour lesquelles les données personnelles ne sont pas au cœur de l’activité, n’auront à déployer que des moyens limités. En effet, l’unique critère à prendre en compte est le volume ou la sensibilité des données traitées.
Ce règlement ne doit donc pas être uniquement envisagé comme un projet technique ou juridique par l’entreprise car le RGPD offre des nombreuses opportunités aux entreprises qui peuvent ainsi profiter de cette première étape pour sécuriser et protéger l’ensemble de leurs données, et dans une deuxième étape accélérer leur transformation digitale. La sécurisation accrue des données détenues par les entreprises renforce la confiance tant des fournisseurs que des clients. Pas supplémentaire vers la digitalisation, cette nouvelle réglementation, constitue également un levier d’amélioration de la gestion de l’entreprise et son efficacité commerciale. Par ailleurs, en introduisant de nouveaux concepts, le RGPD peut se traduire par la création de services et d’axes de développement nouveaux pour l’entreprise. En ce sens, il peut constituer un projet d’entreprise et être créateur de valeur.

Autres articles

Nouvelle hausse des créations d'entreprises en mai 2016

En mai 2016, le nombre total de créations d'entreprises augmente de 2,3 % pour le deuxième mois consécutif, tous types d'entreprises confondus, en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables.

Lire la suite

Moins de micro-entrepreneurs

Les créations d'entreprises en 2015 : net repli des immatriculations de micro-entrepreneurs.

Lire la suite

Les micro-entrepreneurs dopent la création d’entreprise

L’Insee note un rebond des créations d'entreprises en mai 2017, notamment des micro-entreprises.

Lire la suite

Micro-entreprises : plafonds doublés

Les plafonds de chiffre d’affaires des micro-entreprises seront doublés en 2018.

Lire la suite

Un compte entrepreneur investisseur pour les start-ups

Michel Sapin, ministre de l'économie, a confirmé la création du "compte entrepreneur investisseur" pour encourager les entrepreneurs à réinvestir dans de jeunes start-ups les sommes qu'ils ont gagnées en cédant leur propre entreprise.

Lire la suite

Pas de chiffre d’affaires, pas de CFE

Les entreprises sans salariés, tel que les auto-entrepreneurs, sont considérées comme n'ayant pas débuté leur activité tant qu'elles n'ont réalisé aucun chiffre d'affaires ou recettes.

Lire la suite

Copyright @ ACTUSITE 2018 - Mentions légales