Chargement

La dette française enfle

Posté le : 03/07/2018

À la fin du premier trimestre 2018, la dette publique telle que définie dans le traité de Maastricht s'établit à 2 255,3 Md€, en hausse de 36,9 Md€ par rapport au trimestre précédent. Ce qui représente 97,6 % du PIB, soit une hausse 0,8 %. La dette publique nette augmente plus modérément (+16,0 Md€). Dans le même temps, l’Allemagne a réduit sa dette publique à 64,1 % du PIB, selon la Bundesbank.

Autres articles

L'indice des loyers des activités tertiaires croît de 0,5 % sur un an

Au premier trimestre 2016, l'indice des loyers des activités tertiaires s'établit à 108,20.

Lire la suite

La baisse des prix de l’immobilier pèse sur le patrimoine des ménages

Fin 2014, le patrimoine des ménages s’établit à 10 334 milliards d’euros, soit près de huit fois leur revenu disponible net. Il est quasi stable en 2014 après deux années de faible croissance (+ 0,2 % après + 1,1 % en 2013 et + 1,4 % en 2012, le recul du patrimoine non financier étant compensé par la croissance du patrimoine financier.

Lire la suite

L’épargne salariale progresse

L'encours global de l'épargne salariale a progressé de 7 % au 31 décembre 2015 par rapport à fin 2014 et s'établit à 117,5 milliards d'euros, selon l'enquête annuelle de l'Association française de la gestion financière (AFG).

Lire la suite

L’indice du coût de la construction en baisse

L'indice du coût de la construction (ICC) s'établit à 1 615 au premier trimestre 2016 après 1 629 au trimestre précédent.

Lire la suite

La fréquentation touristique retombe en France métropolitaine

Au deuxième trimestre 2016 en France métropolitaine, la fréquentation touristique dans les hébergements collectifs touristiques, exprimée en nuitées, se replie fortement : -4,8 % par rapport à la même période de 2015, après un rebond au premier trimestre (+1,1 %).

Lire la suite

Croissance moins forte que prévue

Pour la Banque de France, le PIB ne croîtrait que de 0,3% au premier trimestre en France, alors qu'elle tablait sur une hausse de 0,4%. Au quatrième trimestre, la croissance avait été de seulement 0,2%.

Lire la suite